Actualités

L’hiver et la basse-saison arrivent, mais pas pour Mélanie !

Avec la fin de la saison aéronautique et l’approche de l’hiver la plupart des pilotes ralentissent le rythme et se détendent. Voyons si c’est le cas pour Mélanie…

Mélanie, notre dernière rencontre, c’était avant la course Red Bull Air Race de Wiener Neustadt en Autriche. Comment vous y êtes-vous préparée ?

Début septembre, j’ai repris l’entrainement physique, en particulier la course. Ce fut très dur de s’y remettre, mais j’ai tout donné car ce devait être bénéfique pour ma préparation pour la prochaine course, mais aussi pour ma voltige. Je devais me donner plus.

Comment s’est passé la course à Wiener Neustadt?

La course avait lieu au terrain militaire West Airport, à Wiener Neustadt, à environ 30 kms au sud de Vienne. Comme à Indianapolis, j’adore le décollage sur place, et pour le public, c’est toujours plus spectaculaire. Nous étions 9 Challengers en compétition sur 2 courses. Durant les practices, il était évident que ce serait très serré. Tout pouvait arriver. J’ai fait un excellent temps, malgré la forte pluie qui s’est invitée à la fin des FP2. Dans ces conditions, l’avion a tendance à caler.

Le jour de la course, j’ai volé avec mon cœur et ma passion, j’ai tout donné. Après un super vol, et mon record personnel de 1.04.300, j’ai terminé 4ème (encore !) – 4 courses, 4 fois 4ème ! Le succès est à un souffle de chance ! Malheureusement, ce fut la fin de ma saison, je suis satisfaite de ce que j’ai accompli, mais triste de quitter mes amis de la team des Challengers, et bien sûr mes fans, et leur support inconditionnel. Je remercie mes sponsors, ils me sont très précieux et je donnerai toujours mon maximum car je me sens portée par eux.

Ensuite, vous avez dû vous préparer pour la compétition de voltige suivante, l’Open de France, ou y-a-t-il eu d’autres évènements?

Tout de suite après la course en Autriche, j’ai repris les stages de voltige, en Bourgogne. Le 23 septembre, mon sponsor Michelin m’a invitée au Meeting Aérien de Roanne, pour y présenter mon avion, sur le terrain du meeting. J’ai adoré le vol pour Roanne avec mon Extra FH-MEL par un si beau temps ensoleillé. J’ai retrouvé avec plaisir mon ami Bibendum, mais je n’ai pas réussi à le faire monter dans mon avion !
J’ai beaucoup de chance car le 2 octobre, je suis allée à Paris pour le Mondial de l’Auto, avant l’ouverture officielle au public, invitée par mon autre sponsor BMW. C’était super de revoir l’équipe et les autres ambassadeurs BMW, Loïck Peyron, Martin Fourcade, Ari Vatanen, Yannick Dalmas, Arnaud Assoumani, Alexandre Delperier.

Tout ça est passionnant, mais il vous restait peu de temps avant votre compétition suivante de voltige, l’Open de France à Salon de Provence. Racontez-nous.

Grace à mon entrainement intensif de voltige les semaines précédentes, j’ai ressenti ma progression jour après jour, vol après vol. Je me sentais en forme et prête.
Tout s’est bien passé pour cette superbe compétition : le temps idéal, peu de vent, une super organisation, un magnifique meeting d’aviation, avec un show époustouflant de la Patrouille de France, du Rafale, et aussi la joie de revoir mes amis de l’EVAA (Equipe de Voltige de l’Armée de l’Air) et les autres compétiteurs.
L’Open de France est une compétition nationale, donc je devais donner mon maximum. J’étais la seule femme présente au niveau Unlimited, et cette compétition était un challenge, les l0 pilotes Unlimited en lice ont tous un niveau très élevé.
Dès le 1er jour, j’ai senti la force en moi avec 78% dans le Programme Connu, ce qui représentait pour moi à ce jour-là mon meilleur résultat dans la catégorie Unlimited, mon score émotionnel devait être de 1000% ! Après 3 Programmes, mon score total était de 75,75%. J’ai terminé 3ème avec une super note totale de 76%. J’ai aussi terminé 2ème au Mini Programme Inconnu de 6 figures avec 78,4% en demi-finale et 78% au final. Je suis très satisfaite de mes résultats et de mon énorme progrès, mais j’y vois également des pistes supplémentaires de progression. J’ai terminé la compétition encore plus déterminée à aller plus haut, et prête pour de nouveaux challenges et aventures.
Le samedi soir, nous avons eu l’énorme privilège d’être invités à une soirée fabuleuse pour le 50ème anniversaire de l’EVAA. Je voudrais remercier la Base 701 pour leur excellente organisation durant le weekend afin de rendre mémorable cet évènement. Pour moi, ce fut fantastique d’accomplir mon meilleur résultat sur leur terrain.

Et puis vous êtes partie en Croatie, pour un tout autre évènement…., le Croatia Island Trophy.

Une aventure tout à fait nouvelle pour moi. Un trail de 3 jours, avec paddling, canoeing, natation, VTT, course. Uniquement des compétitrices, par équipes de deux, l’idée étant de rester unies dans l’effort avec son équipière. Nous étions 90 femmes hébergées sur 3 bateaux, qui nous emmenaient sur une île croate différente chaque jour pour les épreuves sportives.
Une partie des bénéfices de ce challenge a été allouée à la Keep Abreast Foundation, qui encourage la prévention contre le cancer du sein, et en particulier leur application Check Yourself.
Je remercie E.S.A.F. pour me sponsoriser ainsi que mon équipière Marine, nous donnant ainsi l’opportunité de participer à cette grande aventure. Un énorme changement pour moi, car les challenges étaient sur terre et mer, bien loin de mon terrain de jeu habituel dans les nuages !

Parlez-nous de l’autre Mélanie, la femme d’affaires !?

Parallèlement à ma carrière sportive, je gère ma société Airmel, ce qui implique occasionnellement de donner des conférences et des discours de motivation. J’essaye de leur transmettre la passion et la motivation qui continuent à me pousser chaque jour à m’améliorer.
J’étais invitée comme speaker à Marseille pour Le Club du Leadership, récemment créé à Marseille.
J’ai des conférences à venir prochainement, en France, Monaco, et aux Etats-Unis.

Mélanie, avec l’hiver, la saison des compétitions aéronautiques est finie. Quelles sont vos impressions sur 2018 ?

En résumé, une saison intense, avec des challenges tout au long de l’année. J’ai fait des progrès énormes et j’en suis ravie. J’ai été à un cheveu d’ange des podiums sur mes 4 courses Red Bull Air Race et ma 3eme place à l’Open de France fut une très belle fin de la saison et me donne super confiance pour l’année prochaine. Je suis tellement reconnaissante à tous ceux qui m’ont aidée cette année. C’est toujours un travail d’équipe. Donc, à suivre et…

Smoke On… Smile On !

TO DREAM, TO FLY, TO INSPIRE… SMILE ON !