Actualités

L’été fou de Mel… ou comment ne pas prendre de vacances.

Pendant que la plupart d’entre nous, avons pris des vacances d’été au soleil, eh bien Mélanie, elle, a été très occupée. Prenons de ses nouvelles.

Mélanie, encore une 4ème place à la Red Bull Air Race à Budapest, ce doit être très frustrant.

A nouveau, j’ai fait des super temps aux essais. En Qualification, j’ai joué la sécurité, ce n’était mon meilleur temps mais mon vol était fluide et efficace et je connaissais mes trajectoires. Le jour de la course, j’ai fait un super vol, mais à nouveau, j’ai fini 4ème, au pied du podium. J’étais très déçue, j’ai décroché au 2ème VTM ce qui m’a coûté la course et une place sur le podium. Le VTM (Vertical Turning Manœuvre) est la manœuvre la plus importante pendant la course et un décrochage fait perdre beaucoup de temps. Luke a fait un parcours époustouflant. Bravo à lui et à Florian. Heureuse pour Daniel Genevey pour son tout premier podium. Un très grand bonheur de revoir Peter Besenyei, un des tout premiers pilotes de Red Bull Air Race et Champion. C’est un héros national de l’aviation en Hongrie, mais aussi un ami. J’ai pu bénéficier de ses précieux conseils avant la course, mais le décrochage m’a fait perdre toute chance de victoire. Toutefois, je sais que je m’en approche et que je m’améliore à chaque course. La clé du succès c’est de m’améliorer en restant cohérente. Et surtout j’ai finalement réalisé mon rêve de voler au-dessus du Danube pour la première fois.

Super! C’était en juin … Et comment s’est passé votre été?

Le temps passe et l’été est déjà fini ! J’ai été très occupée. Pour commencer, comme vous savez, j’ai eu l’honneur de devenir la marraine de l’Escadrille des Services d’Aérodrome de l’Ecole d’Aviation Légère de l’Armée Française à Dax. J’étais invitée à la cérémonie officielle le 1er juillet et quelle journée ! J’ai rencontré des passionnés d’aviation de tous milieux. J’ai été reçue comme une princesse tout le weekend. Je remercie tout le monde à Dax. Je suis très fière d’être leur marraine. Félicitations toutes spéciales à Delphine, Contrôleuse Aérienne à Dax, qui a mis au monde une petite fille en juillet… Bienvenue à Lucie! Je tiens aussi à encourager Sébastien, également Contrôleur, qui est en mission au Mali. Courage !

Mélanie, on vous a vue à Chambley cet été. Racontez-nous.

J’ai participé au championnat de France de voltige aérienne Unlimited à Chambley. Comme je m’étais inscrite tardivement, j’ai eu très peu d’entrainement sur les différents programmes. J’ai tout donné, et je suis très heureuse de ma note moyenne de 71,5%, en prenant en considération le fait que j’ai obtenu 2 zéros à mon dernier vol, pour figures erronées. J’ai fini 3ème féminine et 14ème overall sur 21. J’ai énormément appris, et j’étais satisfaite de mes vols. Je vais mettre en pratique toutes ces leçons pendant mes entrainements pour le championnat du monde 2019 en France

Super nouvelles! Je vous repose la question, comment se passe votre entrainement?

J’ai beaucoup volé en voltige cet été. Pierre Varloteaux m’entraine et grâce à lui, je progresse rapidement. Dommage que nous n’ayons pas eu plus de temps avant les championnats. J’ai aussi travaillé avec Patrick Paris et j’étais heureuse de savoir qu’il a été impressionné par ma façon de voler. C’est réconfortant de savoir et de sentir que je progresse, et ça stimule la bonne énergie.

Et puis, vous avez changé de continent, et on vous a vue à Oshkosh, aux USA, pour le plus grand show aérien au monde.

Une expérience extraordinaire ! J’ai eu le grand honneur et le plaisir d’y être invitée par mon nouveau sponsor Michelin. Un lieu extraordinaire, une foule immense, plus de 600 000 visiteurs sur la semaine, des milliers d’avions de toutes sortes et de tous âges, pays et époques. Le rêve pour tout fan d’aviation. Impossible de décrire mes sentiments et la chance d’y avoir participé, car j’ai réalisé un autre de mes rêves. Un grand merci à Michelin pour cette merveilleuse aventure. Et vivement Oshkosh Air Venture 2019 !

Et alors avez-vous pris des vacances en août comme tous les français ?

C’est là où je suis un peu moins française. J’ai participé à plusieurs stages de voltige en août et tout s’est bien passé, et je suis partie à Kazan pour la course Red Bull Air Race.

Kazan en Russie, votre troisième course de la saison. Une course très technique d’après ce qu’on en sait.

En effet, un challenge pour tous et une énorme expérience. Compliqué de trouver la bonne trajectoire et surtout une qui marchait. il semblait difficile d’en trouver une qui nous faisait aller plus vite. Il a fallu se réhabituer à l’Edge 540, car j’avais piloté mon Extra 330C BMW tout l’été depuis Budapest. Les commandes sont beaucoup plus lourdes. Les conditions météo ont été parfaites tout le week-end, même si le vent a été un problème pour certains pilotes. Comme toujours, pour moi, les essais et qualifications se sont bien passés. Et ce, malgré mon show personnel aux essais libres : j’ai heurté violemment un pylône et j’ai emporté un morceau comme drapeau sur mon aile, ce qui a nécessité un atterrissage immédiat par sécurité. Et encore une fois, j’ai terminé la course au pied du podium. Je n’ai pas gagné la première place, mais j’étais super contente de mon vol. Ma meilleure récompense a été de savoir que pendant mon run, Paul Bonhomme a fait des compliments élogieux sur mon vol dans son commentaire. J’étais au vert à mon premier passage, ensuite je suis passée en rouge. Je pense que je n’avais pas bien réglé mon moteur, mais je retiens la leçon.

Mélanie, vous êtes toujours occupée, et la suite?

Pas de temps à perdre : dès le lendemain de mon retour de Kazan, je suis repartie pour un nouveau stage de voltige.
La prochaine course Red Bull Air Race, c’est les 15 et 16 septembre, à Wiener Neustadt, en Autriche, pour moi la 4ème course cette année. L’Autriche est un pays que j’adore et qui m’est très cher. En effet, ma toute première course RBAR a eu lieu en Autriche à Spielberg, en 2016.

Dans quel état d’esprit êtes-vous avant la course en Autriche ?

Même si, pour l’instant, je suis restée au pied du podium cette année, mon objectif est de continuer à voler toujours aussi bien, mais d’encore perfectionner mes vols et temps. Mon équipe et moi-même y croient, en faisant toutefois appel au paramètre chance pour, cette fois-ci, décrocher la victoire ! Donc un nouveau challenge est devant moi, pour la semaine à venir. Je reste positive et confiante, avec le sourire.

Smoke On… Smile On !

TO DREAM, TO FLY, TO INSPIRE… SMILE ON !