Retour à une vie plus normale Élément suivant Championnats de France 2020

Retour à une vie plus normale

Depuis mon dernier bulletin, beaucoup de mois se sont écoulés. En effet, comme beaucoup de pays, depuis octobre 2020, nous avons subi un deuxième et un troisième confinement, plus ou moins stricts et limitatifs selon les périodes.

Ces quelques mois, un peu comme nos avions, ont été une période de repos au hangar, d’inspection, de révision, de réparation, de mises à jour… La plupart d’entre nous y aura vu une opportunité de lâcher prise et de savoir accepter les aléas de la vie.

Heureusement pendant cette période confinée, j’ai pu profiter à fond de la belle Provence où j’ai le bonheur de résider, en marchant, en courant, à vélo, à moto. Je remercie BMW pour sa confiance par le prêt d’une superbe BMW F900XR.

Pour moi, être clouée au sol a permis à l’entrepreneure que je suis de reprendre pied sur terre en peaufinant tous les beaux projets à venir. Je suis passionnée par mon sport bien sûr, mais aussi par la philosophie d’être le créateur de nos rêves et d’inspirer.

Concrètement avec mes collaborateurs, pendant cette période nous avons pu achever les formalités, rédiger les statuts et règlements de  la mise en place de la société UltimAzur , dont l’objet est des baptêmes de voltige dans la machine à bonheur.

Après un Noël qui m’a permis de passer un peu de temps avec ma famille, j’ai décidé d’attendre 2021 de pied ferme et avec optimisme pour pouvoir concrétiser tous mes beaux projets.

Avec le relâchement de certaines restrictions en début d’année, Ultimazur a pu effectuer quelques baptêmes de voltige. Quel bonheur de voir des gens heureux à nouveau ! En mars 2021, j’ai progressivement repris la voltige en vue de reprendre les entraînements pour les compétitions, sans savoir si elles seront maintenues.

Début avril, en tant qu’ambassadrice du PIMA Air & Space Museum à Tucson U.S.A., j’ai encouragé les enfants du monde entier à participer au Great Paper Plane Contest, qui cette année était virtuel. Félicitations à tous les participants.

A partir de mi-avril, avec d’autres pilotes, nous avons pu reprendre à fond les stages d’entraînement, avec toujours l’incertitude de la tenue des compétitions.

Le 23 avril 2021, pour moi une consécration, avec l’annonce officielle de ma participation au World Championship Air Race (ex Red Bull Air Race) en tant que Aero GP1 (ex Masters). En effet, les courses aériennes devraient reprendre à travers le monde à partir de février 2022. Je retrouverai certains de mes amis pilotes Challengers et Masters de la Red Bull Air Race, et à nouveau je reste la seule femme dans ce sport.

Une expérience enrichissante le 10 mai, quand j’ai partagé la scène avec Pierre David Oz, pour une conférence inspirante sur le thème « Rebondir et Entreprendre son Envol après une crise ou un échec ». Pierre David est un sportif de haut niveau (boxe), et fondateur de l’Académie de la Haute Performance.

Le 24 mai, j’ai pu assouvir ma deuxième grande passion, l’automobile, au cours d’une journée BMW France au circuit du Castellet. J’ai pu y retrouver mes amis de BMW ainsi que Loïc Peyron et Ari Vatanen, et faire quelques tours de bonheur sur ce magnifique circuit que j’ai plus l’habitude de voir d’en haut quand je m’entraine en voltige !

Le Championnat de France étant maintenu pour la semaine du 14 au 18 juin, nous avons enchaîné intensivement les stages d’entraînement avec le super coach Pierre Varloteaux.

Je me suis toutefois accordé un petit weekend relax, pour mon anniversaire le 30 mai, avec ma famille dans un super hôtel dans le village de Crillon le Brave dans le Vaucluse. J’avais réussi à caler une autorisation de passage voltige devant l’hôtel. Le moment fort a été le dimanche soir, où j’ai fait une démonstration freestyle avec en toile de fond le Mont Ventoux, sous les yeux de ma famille, certains de mes sponsors , mes amis, ainsi que les clients de l’hôtel et les habitants du village stupéfaits.

Mon année sportive commence bien, puisque j’ai obtenu le titre de championne de France Elite au cours du championnat du 14 au 18 juin. Je me classe 7ème overall  et 1ère féminine avec une moyenne de 79,027%. Le niveau général a été incroyable et tous les pilotes ont su donner le meilleur comme un désir de rattraper le temps perdu.

A peine les remises de prix terminées et la dernière goutte de champagne de célébration bue, en route pour de nouvelles aventures. J’ai eu le grand honneur de faire deux démonstrations freestyle le samedi après-midi du 19 juin, et le dimanche matin du 20 juin pour le Grand Prix de France F1 au Castellet. Un moment inoubliable et le plaisir d’assister à la course du dimanche en bonne compagnie.

Je reste optimiste pour la suite. La situation sanitaire s’améliore, même si nous devons rester prudents. Mon fidèle avion F-HMEL est en route pour les U.S.A., où il ira faire briller les yeux des rêveurs là-bas. J’espère pouvoir le rejoindre en juillet, mais comme tous, en attente de savoir quelles seront les conditions pour voyager hors de France.

Je continue de poursuivre la mission de faire rayonner ma passion et mon sport au travers du monde entier et surtout de le partager avec vous pour vous inspirer à dépasser vos limites et vivre vos rêves.

Et comme toujours…

SMOKE ON, SMILE ON !