Challenger pilot Melanie Astles of France performs during a free practice on the fifth stage of the Red Bull Air Race World Championship in Ascot, Great Britain on August 12, 2016.

4eme à Ascot en Angleterre

4ème à Ascot: l’apprentissage continue ….
Voler à Ascot pour les Red Bull Air Race était pour moi un retour aux sources. Je suis né au Royaume-Uni, j’étais donc très ému. Ma famille était là, mes parents et amis étaient présents et il était réconfortant de savoir qu’ils sont venus voir la course.
L’entrainement pour la course s’est bien passé. Je me suis amélioré, j’ai essayé différentes trajectoires. Sur les vidéos, je vis que je perdais une seconde sur une porte que nous avons dû passer par deux fois, à savoir une différence de 2 secondes. Je me sentais bien dans le circuit, donc, après avoir étudié les trajectoires des meilleures autres pilotes, je suis en mesure d’utiliser des chemins plus risqués en termes de sanctions. Pendant la course, je fais une petite erreur et j’ai perdu un peu d’énergie de l’avion et cela m’a coûté la 3ème place. Je suis très heureux de toute façon, même si j’étais 2 / 10e de seconde d’atteindre le podium, tout comme au Japon. Mes entraîneurs sont heureux de ma performance. Je vais mieux à chaque course et de leur montrer que je peux faire confiance, que je vole rapidement, mais en toute sécurité. Avec mon expérience de plus en plus, je serai capable de voler avec plus de précision et en douceur au cours des prochaines jambes de la compétition. Prochaine course est à Lausitzring en Allemagne, premier week-end de Septembre. Gardez le sourire bien-sûr!

Translate: